Épisode 5 : Le locateur



À l’automne 2012, Linda Colangelo fait publier une annonce pour louer le 5 1/2 situé au premier étage de son duplex, au-dessus de la garçonnière du sous-sol occupé par sa fille Valérie. Le conjoint de Mme ...


À l’automne 2012, Linda Colangelo fait publier une annonce pour louer le 5 1/2 situé au premier étage de son duplex, au-dessus de la garçonnière du sous-sol occupé par sa fille Valérie. Le conjoint de Mme Colangelo s’occupe de faire visiter le logement. Mme Colangelo accepte de rencontrer un individu que son conjoint lui recommande. Le futur locataire arrive à bicyclette, l’air un peu négligé. La propriétaire émet des doutes à son conjoint, mais celui-ci l’incite à faire confiance puisque la mère de l’individu a donné d’excellentes références sur son fils… Comme le logement est interdépendant de la garçonnière du sous-sol, son coût de location comprend électricité, chauffage et même câble. La proprio est donc préoccupée par le nombre d’occupants qui vont y vivre, mais l’individu la rassure aussitôt, ils ne seront que deux, lui et sa conjointe. Mme Colangelo accepte donc de signer un bail avec lui. Le bail ne prend effet que deux semaines plus tard, mais le futur locataire demande s’il est possible d’avoir accès au logement dès maintenant afin de commencer la peinture et d’y déposer quelques meubles. Le logement étant libre, la proprio n’y voit aucun inconvénient et lui remet les clés.

Quelques jours plus tard, Mme Colangelo se rend au duplex pour visiter sa fille et remarque qu’une fenêtre du logement est ouverte, malgré le temps frais. Elle décide d’aller inspecter les lieux et se retrouve face à une vieille dame amochée, en jaquette et cigarette au bec. Médusée, la propriétaire lui demande ce qu’elle fait là. La vieille dame, qui se présente comme Mme Charbonneau, lui dit qu’elle a loué une chambre. Mme Colangelo s’empresse de téléphoner au locataire qui lui dit qu’il a voulu aider la mère d’un ami. Dès lors, la proprio se dit que sa méfiance du départ face à l’individu était fondée puisqu’il déroge de leur entente avant même que le bail ne prenne effet.

Quelques jours plus tard, Mme Colangelo se rend au duplex pour visiter sa fille et remarque qu’une fenêtre du logement est ouverte, malgré le temps frais. Elle décide d’aller inspecter les lieux et se retrouve face à une vieille dame amochée, en jaquette et cigarette au bec. Médusée, la propriétaire lui demande ce qu’elle fait là. La vieille dame, qui se présente comme Mme Charbonneau, lui dit qu’elle a loué une chambre. Mme Colangelo s’empresse de téléphoner au locataire qui lui dit qu’il a voulu aider la mère d’un ami. Dès lors, la proprio se dit que sa méfiance du départ face à l’individu était fondée puisqu’il déroge de leur entente avant même que le bail ne prenne effet.

Le temps passe et Valérie tient sa mère au courant de l’activité dans le logement. Il y a beaucoup de va-et-vient, de bruit, de meubles qui entrent et sortent. Mme Colangelo décide alors d’aller faire une visite impromptue chez son locataire.

Retour à la liste d'épisodes

Galerie de photos - Reconstitution


Retour à la liste d'épisodes Voir tous les contenus inédits de la série